ROMAN
Les Chroniques de Zadlande forment une trilogie autour d’un personnage secoué par un drame personnel, mais traitent plus largement de la condition et la manifestation de la véritable nature humaine à travers le prisme ou le prétexte d’une dystopie. Une façon, selon l’auteur, de dépouiller l’homme moderne de son habit de certitudes culturelles et de l’observer dans une parfaite nudité spirituelle voire originelle.
Lire des extraits
l'auteur
Pitch / Quatrième de couv
Commander le Tome 1
 (Imprimé à la demande et expédié sous 2 à 8 jours ouvrés)
Ebook également disponible  chez :e
Vos Avis
Une bien belle et longue histoire. Je me suis régalé. On se laisse positivement emporter par ce récit et c'est un véritable film qui défile sous nos yeux. On s'attache aux personnages qui, par leurs actions et leurs réflexions, divulguent un message assez fort qui pousse le lecteur à s'interroger, à se transporter, à se téléporter dans les pages d'un futur probable. La découpe du bouquin est maîtrisée, c'est équilibré du début à la fin. je pense sincèrement que tu aurais pu accrocher un éditeur, surtout en sachant que la saga est longue et qu'elle ne s'arrête pas à la fin de ce tome. C'est toujours un plus d'être reconnu par ses pairs, ça rassure… même si cela, au regard de ce qui s'affiche parfois en tête de gondole, ne veut plus dire grand-chose, mais bon. Pour moi, les Chroniques de Zadlande sont une réussite… C'est mon avis et je le partage.
Bernard H ; Atramenta le 13 janvier 2022

Un avis de lecteur, qui a lu suffisamment de romans du genre, pour exprimer, après quelques chapitres, que celui-ci est prometteur et donne envie de lire la suite. Les étapes menant au monde dépeint sont tristement réalistes, des sentiments humains complexes sont transcrits d'une jolie manière, le rythme est fluide et il y a dans le récit une dimension immersive qui fonctionne et mène à "tourner" chaque fois la page pour la suivante. 
Merci de l'avoir rendu accessible ici.
Francois P ; Atramenta le 15 août 2021 à 19h40 
J'ai lu le premier chapitre. Bien écrit, et pour une fois les personnages de S.F. n'ont pas des noms à coucher dehors.
Marietta R ; Atramenta le 11 juin 2021 à 10h06 

Je le recommande vivement! Je viens de finir ce livre, il est magnifique du début à la fin, il y a cette intensité dans les descriptions, les émotions, les personnages, les relations entre eux … il y a une richesse de vocabulaire … et le rythme de narration qui nous fait adopter le même rythme que le héros … de belles idées parsemées au fil de l’eau qui parlent de choses qui font sens avec mes valeurs et idées, ce livre parle de ce que pourrait être les valeurs d’aujourd’hui pour construire le monde de demain … je me suis régalée …
Amelie L ; Babelio le 11janvier 2022

  à propos de l'extrait : Le camp
Exceptionnel dans sa forme parce que simple, démonstratif, clair, sans formules insipides, obscures, ou, pire, écœurantes de bons sentiments. Il y a du de la Boétie là-dedans, en plus concentré. Il faut le mettre entre toute les mains, votre texte, à l'école, en entreprise, dans la rue, le rappeler à chaque élection. le verbe est enlevé et pourtant claque au visage comme une mauvaise averse. Et le fond est au niveau de l'écrit. Efficace, simple, surprenant de cohérence, évident ! Un petit bijou !
Cherbi A ; Atramenta le  26 septembre 2021 à 15h08 
Actualités
Actualités 01
Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum. Quod Tarquinium dixisse ferunt, tum exsulantem se intellexisse quos fidos amicos habuisset, quos infidos, cum iam neutris gratiam referre posset.
Actualités 02
Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum
Actualités 03
Quis enim aut eum diligat quem metuat, aut eum a quo se metui putet? Coluntur tamen simulatione dumtaxat ad tempus. Quod si forte, ut fit plerumque, ceciderunt, tum intellegitur quam fuerint inopes amicorum.

Quod Tarquinium dixisse ferunt, tum exsulantem se intellexisse quos fidos amicos habuisset, quos infidos, cum iam neutris gratiam referre posset.
Contact
Vous voulez laisser un avis ? En savoir plus ? Vous pouvez contacter l'auteur via ce formulaire.
CONTACT Edition






Abonnez-vous sur Facebook
ENVOYER
©2021-Zadlande.fr-Base Template  OPENELEMENT
Ce site n'impose aucun cookie sur votre ordinateur, ni traceur, ni analyseur de comportement, aucune page visitée n'est enregistrée.
Si vous nous contactez via le formulaire du site, vos coordonnées et renseignements sont protégées (accessibilité ou effacement de vos données, sur demande par email).